Critique

CINÉMA

Le père de mes enfants - La critique

Je voudrais que quelqu’un m’attende quelque part

Le 10 novembre 2012

Le deuil, l’absence et la reconstruction traités avec pudeur et sensibilité par Mia Hansen-Love : Le père de mes enfants est une œuvre subtile et délicate, portée par l’interprétation forte d’Alice et Louis-Do de Lencquesaing.

Galerie Photos

Le choix du rédacteur

  • Norman06 19 janvier 2010
    Le père de mes enfants - La critique

    Inspiré de la fin tragique du courageux producteur Humbert Balsan (1954-2005), ce film aborde avec sensibilité mais sans pathos les questions de l’intégrité professionnelle et du travail de deuil. Juste, instructif et émouvant, pour les cinéphiles comme pour les autres...

  • ’Boo’Radley 7 février 2010
    Le père de mes enfants - La critique

    Dans ce bel hommage, Mia Hansen Love sait saisir et faire vivre, par quelques traits, par quelques notations, toujours justes, jamais caricaturaux, la personnalité de celui qui aurait dû produire son premier film. Admirable première partie où l’émotion ne vient pas de ce que l’on voit sur l’écran ; elle vient, plus secrètement, de l’empathie avec laquelle la réalisatrice nous conduit par la main, côte à côte avec son héros, l’ardent promoteur d’un cinéma digne -celui que nous aimons. Dans le rôle, Louis Do de Lencquesaing est prodigieux de naturel et de charme. La suite (après la mort du producteur) est un peu brouillonne, s’éparpille inutilement mais réserve encore quelques belles séquences avec les enfants du titre, extraordinaires de sincérité.

Votre avis

Votre note :
3 votes
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

aVoir-aLire.com, dont le contenu est produit bénévolement par une association culturelle à but non lucratif, respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. Après plusieurs décennies d’existence, des dizaines de milliers d’articles, et une évolution de notre équipe de rédacteurs, mais aussi des droits sur certains clichés repris sur notre plateforme, nous comptons sur la bienveillance et vigilance de chaque lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe. Ayez la gentillesse de contacter Frédéric Michel, rédacteur en chef, si certaines photographies ne sont pas ou ne sont plus utilisables, si les crédits doivent être modifiés ou ajoutés. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.