Critique

CINÉMA

Los bastardos - La critique

Mala vida

Le 27 janvier 2009

Que l’on privilégie la thèse sociale ou nihiliste, une chose est certaine, avec ce second film, Amat Escalante cherche à ruer dans les brancards. Mais à trop brouiller les pistes, le réalisateur prend le risque de perdre le spectateur en route.

Galerie Photos

  • roger w 12 février 2009
    Los bastardos - La critique

    De longs plans séquences succèdent à d’autres longs plans séquences afin de démontrer l’exploitation des mexicains aux Etats-Unis. Pourtant, après une bonne heure où l’on suit avec intérêt les jeunes protagonistes, le cinéaste nous retourne comme une crèpe en en faisant de redoutables assassins. De quoi nous prendre à rebrousse-poil, de manière à créer un malaise. Malheureusement, ce type de sujet a déjà été abordé, souvent en mieux (voir "la zona") et en moins ennuyeux. Ce mélange entre Haneke et van Sant est donc bien, mais pas bouleversant.

  • Norman06 29 avril 2009
    Los bastardos - La critique

    Copiant collant les tics vus dans maintes productions minimalistes, Amat Escalante abuse des lenteurs, plans séquences et non-dits, en restant confus dans ses intentions. La seconde partie, sorte de mauvais remake de Funny Games, dévie vers le mauvais goût.

Votre avis

Votre note :
2 votes
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?