Critique

CINÉMA

Partir - la critique du film

Le 28 août 2019

Corsini poursuit son exploration des sentiments amoureux. Certes, son drame exhale un parfum de déjà-vu. Mais la présence de Kristin Scott Thomas ouvre des failles inattendues. Rien que pour elle, le film vaut d’être regardé.

Galerie photos

Copyright Pyramide Distribution
Copyright Pyramide Distribution
Copyright Pyramide Distribution
Copyright Pyramide Distribution
  • roger w 19 août 2009
    Partir - la critique du film

    Retour au drame passionnel pour Catherine Corsini qui signe un film un peu trop classique dans son déroulement. Son hommage à François Truffaut et notamment à "la femme d’à côté" est un peu trop évident. Toutefois, les acteurs et surtout KS Thomas sont formidables et font passer cette belle histoire d’amour fou comme une lettre à la poste.

  • Avatar 22 août 2009
    Partir - la critique du film

    Vous dites à propos de Suzanne : "Soudainement dans la peau d’une prolétaire vieillissante". Peut-être, mais alors à son corps défendant... plutôt contrainte, dirait-on, de jouer les prolos, et encore, de loin et vraiment pas longtemps... Ce fim m’a fait l’effet d’un gros feuilleton, cousu de fil blanc. Même si les acteurs sont bons... S. Lopez n’est pas à la fête, le pauvre, on ne sait presque rien de lui sinon qu’il a fait un peu de gnouf "pour des bricoles" (on est rassurés, comme dit l’autre), qu’il n’est très futé, enfin, il subit tout le long quoi... petit film peu surprenant, à mon sens... mais bon j’dis ça...

  • nani 28 août 2019
    Partir - la critique du film

    quel film ordinaire ! j’ai eu honte pour les 2 acteurs qui sont si bons dans d’autres films .
    Rien d’original ds ce film , ni le scénario , ni la mise en scène, ni la photographie ni la musique honteusement empruntée au sublime film de Truffaut . Quel gâchis !

  • nani 29 août 2019
    Partir - la critique du film

    la partie droite des avis des films empiète à gche sur le texte des commentaires ’( excusez mon charabia ! )c’est regrettable

  • Jérémy Gallet 1er septembre 2019
    Partir - la critique du film

    "Soudainement dans la peau d’une prolétaire vieillissante" ? Je ne comprends pas, ce n’est pas dans le texte.

Votre avis

Votre note :
5 votes
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?