Sans Adieu - la critique du film

Requiem pour un monde paysan

Le 24 octobre 2017

A l’instar des grands documentaires ethnologiques et sociaux, comme Au Bord du monde, Sans Adieu grave dans notre histoire moderne le profil paysan d’hier. Christophe Agou s’interroge sur les valeurs d’une société connectée qui fait abstraction de ses racines rurales dans le mépris et l’agonie sourde du monde agricole. Une œuvre essentielle, bouleversante d’humanité.

Galerie Photos

Votre avis

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?