Critique

CINÉMA

Shutter Island - la critique

Le 27 février 2016

Galerie Photos

Le choix du rédacteur

  • Norman06 27 février 2010
    Shutter Island - la critique

    Stupéfiant, d’une beauté glaciale, d’un ton hitchcockien surprenant, ce film de Scorsese est d’un haut niveau, même si à priori on y décèle peu ses thèmes (si ce n’est la lutte contre le mal). Retournement final digne de Vertigo, Les autres et Mulholland Dr.. Quant à DiCaprio, son jeu s’étoffe vraiment avec les années.

  • roger w 28 février 2010
    Shutter Island - la critique

    Mise en scène époustouflante pour ce cauchemar éveillé où Leonardo Di Caprio s’impose une fois de plus comme un des meilleurs acteurs de sa génération. Démarrant comme un gros film commercial, l’ensemble se révèle beaucoup plus fin que prévu dans la seconde partie, bouleversante à plus d’un titre. Assurément un grand film.

  • Frédéric de Vençay 1er mars 2010
    Shutter Island - la critique

    Scorsese investit l’île-prison de Shutter Island, mais aussi tout un pan de cinéma de genre : suspense policier, film horrifique, délire psychiatrique... Le cinéaste newyorkais multiplie les citations tout en y apposant sa patte grandiose (quelle mise en scène !), et met en place un réseau de correspondances et de significations vertigineux, qui fera toute la clé (multiple ?) de son intrigue. DiCaprio, immense acteur hanté et intense, n’en finit plus de marquer au fer rouge notre sensibilité de spectateur. Un grand film, comme prévu !

  • ’Boo’Radley 15 avril 2010
    Shutter Island - la critique

    L’enquête introspection du marshall Teddy Daniels emprunte avec brio les éléments d’oeuvres fameuses : Spellbound, l’île du docteur Moreau, les chasses du comte Zaroff. Ecrit dans un style visuel virtuose, le thriller de Dennis Lehane se suffisait à lui-même. Son adaptation au cinéma enchaîne mystères et coups de théâtre à la vitesse supersonique conformément aux règles du blockbuster pour public avide de sensations. Mais sans arrêt sur image qui permettrait le développement d’un point de vue personnel. Le travail de Scorsese, par son intelligence et son efficacité, suscite, en dehors de toute autre considération, le respect. Si par manque de folie il ne provoque pas l’enthousiasme, il donne du plaisir.

  • birulune 1er décembre 2016
    Shutter Island - la critique

    Histoire immense mais je crois que le réalisateur a oublié de donner à son film la fin prévue par son auteur initial. Je vais pas spoiler, alors je dirais juste dommage pour la fin ouverte développée dans le livre. Dans le film, le scenario est jalonné, balisé, et le parti pris de Scorcèse fout en l’air le coté ambigu du sprint final ( l’est-il, l’est-il pas ? A ceux qui l’ont vu vous comprenez)
    Le parti pris de lLehanne était totalement différent de celui de la production j’imagine. Du noir des silences de la brume et des faux semblants a foison... Mais où est la lumière d’espérance ???

Votre avis

Votre note :
8 votes
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?