Critique

CINÉMA

Sur la route - la critique

Le 11 mai 2013

Galerie Photos

Vos avis

  • 4 juin 2012, par roger w

    Si le livre de Jack Kerouac est le symbole de la beat generation, le film de Walter Salles n’en approche qu’une infime partie de par sa réalisation classieuse, mais un brin désincarnée. Il faut bien avouer que le voyage semble long et que l’audace de l’entreprise, réelle en 1950, n’est plus vraiment marquante de nos jours. On est davantage séduit par le dernier quart d’heure où s’immisce enfin une émotion, sous forme d’une douce nostalgie, comme le sentiment profond d’avoir perdu sa jeunesse. C’est à ce moment-là que Sur la route devient poignant et emporte le morceau. Mais c’est bien tard pour un film fleuve comme celui-ci.

Votre avis

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?