Critique

CINÉMA

Teret - la critique du film

Le poids des non-dits

Le 13 mars 2019

Ognjen Glavonic a réalisé, il y 3 ans, un documentaire sur le génocide commis par les nationalistes serbes. Il semble croire que son public l’a vu avant de découvrir sa première fiction, car la pertinence de celle-ci repose pour beaucoup dans la véracité de ce crime qui ne lui semble plus nécessaire d’introduire.

Galerie Photos

Votre avis

Votre note :
1 vote
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?