Critique

CINÉMA

The day he arrives (Matins calmes à Séoul) - La critique

Compteurs à zéro

Le 4 mai 2012

Facétieuse et déroutante, la nouvelle variation du système Hong Sang-Soo, fait une fois de plus surgir l’insaisissable sous une évidence qui ne cesse de se dérober. Drôle, émouvant, jubilatoire.

Galerie Photos

Votre avis

Votre note :
0 vote
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?