Critique

CINÉMA

Tommaso - la critique du film

Le 13 novembre 2019

Immense gageure que de montrer en près de deux heures le destin d’un artiste, rescapé de l’alcoolisme et de la consommation de drogues, sur le point de vaciller. Abel Ferrara offre un chef-d’œuvre sombre dans une ville de Rome éclatante de beauté.

Galerie Photos

Votre avis

Votre note :
0 vote
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?