Une vérité qui dérange - la critique

Al Gore, prof malgré lui

Le 2 août 2009

Un cours magistral, laborieux dans sa démarche et languissant dans son rythme, qui aura bien du mal à éveiller les consciences face aux dangers du réchauffement climatique.

Galerie photos

Le choix du rédacteur

Vos avis

  • 14 octobre 2006, par mancamaro

    Personnellement, pas du tout de l’avis du site. Certes ce n’est pas excatement un film. J’ai 23 ans, et c’est bien la premiere fois que je vois un documentaire d’une énorme importance aussi bien réalisé. Désolé pour Frederic Mignard qui trouvent Al Gore somnolant et compliqué. Je trouve qu’il est au contraire passionnant, convainquant, facile à comprendre (pourtant je ne suis pas rédacteur). Allez voir ce film, vous en ressortirez changé, et n’allez plus voir les choses de la même façon.
    Je trouve ça minable de critiquer un tel film qui aborde le sujet le plus grave de tous les temps, en plus un film aussi bien réalisé.
    Allez le voir, vous ne regretterez pas !
    Et reflechissez-y !
    merci de m’avoir lu !
    Christophe.

  • 15 octobre 2006, par thhutin

    Maintenant nous savons.
    Nous avons 10 ans pour changer de vie et 1H38 pour le comprendre.
    Ce film est un début, à nous d’inventer vite la suite de l’histoire.
    Changez est possible alos on s’y met !
    Commençons par les conseils des associations ou de l’Ademe.
    d’avance merci pour nous et les suivants

  • 15 octobre 2006, par ybd

    Je suis tout à fait choqué par cet article. Vous pouvez penser que ce n’est pas la forme la plus efficace pour présenter ces arguments. Je ne vois pas ce qui vous permet de parler de "des thèses scientifiques complexes". Complexes pour l’auteur de l’article sans aucun doute. Je pense qu’un enfant de cours moyen peut suivre ces arguments. Quelque soit la part du message que le spectateur est en mesure de recevoir, elle est bonne à prendre.

    Votre caricature des américains est choquante également. Les américains s’ils sont des consommateurs de pop corn n’en sont pas moins éduqués, et ce n’est pas parce qu’on est un consommateur de pop corn qu’on ne peut pas comprendre les démonstrations élémentaires et très efficaces d’Al Gore.

    Si vous trouvez ce film "soporifique" allez voir Le jour d’après.
    Peu importe le média du moment que le message à faire passer est le bon.

    Je n’avais jamais eu avant ce film une présentation aussi claire et efficace de ces problèmes.
    Inviter à ne pas aller voir ce film en le critiquant de cette manière est tout à fait irresponsable.

    Voir en ligne : Une vérité qui dérange

  • 23 novembre 2006, par puremorning

    La planète va mal, les émissions de dioxyde de carbone dans l’atmosphère provoquent une augmentation des températures aux conséquences potentiellement dramatiques. Le désastre n’est pas pour dans un millénaire, le basculement pourrait se produire très vite - il se produit déjà, il n’est qu’à voir les images spectaculaires de la fonte d’icebergs dans le film.
    Didactique, pédagogique, la partie conférence est très intéressante.
    En revanche, les intermèdes où le-fils-d’Al-échappe-de-justesse-à-la-mort, où Al-perd-l’élection-présidentielle, où la-meilleure-ami-de-la-famille-d’Al-meurt-d’un-cancer-du-poumon, où l’on-présente-la-petite-maison-dans-la-prairie-des-Gore sont gnagnans à souhait, avec une musique sirupeuse de mauvais goût et des mimiques énervantes de notre « future ex président of the United States of America ».
    La mise en scène des sentiments d’Al Gore était inutile à cette démonstration brillante. Dommage.

  • 15 janvier 2007, par claire90

    Bien sûr le film apporte des tas d’infos, et sonne l’alarme... Mais ce qui m’a le plus choqué dans ce film, c’est l’hymne à la gloire de Al Gore, le seul qui détient la vérité et qui dénonce le drame que nous vivons. Tous les clichés de l’Amérique sont là, l’enfance dans une ferme de l’Ouest, les vraies valeurs (la terre, la foi, la famille...), et surtout l’absence de la moindre remise en cause du modèle américain, qui est tout de même responsable en partie du gâchis écologique dont il est question !
    Bref selon moi, c’est un film pluis qu’ambigü...

  • 27 février 2007, par kial_mi

    Frédéric Mignard prétend que "Rien de tel qu’un documentaire pour bousculer les comportements ? Oui, enfin... Pas si celui-ci est soporifique !".
    On peut évidemment avoir cette opinion, mais : je reproche souvent à ma femme de payer une place de cinéma pour la voir s’endormir au bout d’un quart d’heure ! Eh bien, c’est bien un des films où elle est restée éveillée de bout en bout (j’ai un bon champ visuel, et j’avais déjà vu le film... en français, donc je pouvais surveiller)

  • 22 avril 2009, par Norman06

    Un show Al Gore qui relève davantage du débat citoyen que de l’art cinématographique. Le propos est tout de même passionnant.

Votre avis

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?