Critique

CINÉMA

Blue Velvet - la critique du film

Le bleu est noir

Le 11 février 2014

Amateur de films noirs classiques, David Lynch s’en est inspiré pour la trame de Blue velvet, une œuvre puissamment intrigante au pouvoir d’envoûtement intemporel. Lynch va fouiller l’envers du décor de l’Amérique moyenne et nous fascine une fois de plus.

Galerie photos

Copyright De Laurentiis Entertainment Group
  • jjean 1er juillet 2019
    Blue Velvet - la critique du film

    bonjour,
    merci,

    ... Suaf qu’il n’y a aucune fellation dans Blue Velvet.
    Dorothy menace Jeffrey d’un couteau et lui demande de baisser ses vêtements, ce qu’il est obligé de faire.
    Le plan est en contre champ. On ne voit rien.
    Et Dorothy est interrompue avant de s’executer vraiment.

    La légende en fait trop parfois. Ce qui ne remet pas en question ce chef d’oeuvre ...

Votre avis

Votre note :
4 votes
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?