Critique

CINÉMA

Boarding gate

L’empereur des sens

Le 22 août 2007

A la limite du compréhensible, Boarding gate est sauvé par une Asia Argento omniprésente, véritable source d’inspiration pour le cinéaste.

  • Norman06 27 avril 2009
    Boarding gate

    Exercice de style un brin maniéré et prétentieux, ce polar snob pour bobos branchés est au cinéma policer ce que Assayas est à Scorsese. Asia Argento est pourtant charismatique et on y trouve de jolis mouvements de caméra.

Votre avis

Votre note :
2 votes
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?