Critique

CINÉMA

Cannes 2014 : Maps to the stars - la critique du David Cronenberg

Le 20 mai 2014

Galerie Photos

  • Jean-Patrick Géraud 26 juin 2014
    Cannes 2014 : Maps to the stars - la critique du David Cronenberg

    D’accord avec Frédéric. Le film brosse le portrait sans concession d’un monde hermétique, ultra normé et très opaque. Au point que même les extérieurs jour sont d’une noirceur saisissante. Ce qui est virtuose, c’est la manière dont Cronenberg retravaille de vieux motifs tragiques (amours incestueuses, fatalité, etc.) pour évoquer la réalité d’une industrie décadente, nourrie seulement par ses modèles et ses vieux fantasmes. Quant à savoir si le portrait est fidèle, c’est une autre affaire ; peu importe après tout (on a quand même vu récemment que les affaires de moeurs étaient bien vite étouffées sous le ciel de LA). Julianne Moore est épatante.

Votre avis

Votre note :
4 votes
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?