Critique

CINÉMA

Fais de beaux rêves - la critique du film

Le sourire de sa mère

Le 28 décembre 2016

Marco Bellocchio garde toujours la main avec ce récit d’un traumatisme d’enfance saisissant de finesse et d’intensité. L’un des films majeurs de la Quinzaine des Réalisateurs 2016.

Galerie Photos

  • birulune 12 décembre 2017
    Fais de beaux rêves - la critique du film

    La tendresse qui se dégage de ce film est un personnage en soi, c’est presque palpable. Le quadra meurtri par le passé, l’ado dans le déni puis l’enfant, celui là c’est le pire, il est comme une blessure ouverte. Les objets vintages, les atmosphères pleine d’ombres sereines ( c’est du Caravage pour la photographie !) on s’imprègne complètement. On est loin d’une enquête traditionnelle. Pour un journaliste il a pas beaucoup cherché on peut dire. L’apprentissage de la douleur est plus le sujet du film que la recherche de la vérité.
    Des clés de lecture parsèment le film ( le père donne un anneau, la lettre, et avant la mise en scène de la photo de l’enfant bosniaque devant le cadavre de sa mère) et on devine au fur et à mesure plus que l’on comprend tout ce qui émeut le petit ou le grand Massimo:niveau sentiment c’est le Pacifique ! On sent les remous ou quand la mer est calme et qu’il se rapproche (enfin) d’une femme, infirmière, forcément.

    Les acteurs sont tous bons (aux 3 âges) et montrer des petites gueules d’amour qui cherchent la tendresse maternelle est un peu too much mais tellement efficace. On est ému ou on est ému
    Un film incroyable sur le sujet traité ( le deuil) appuyé par des artistes tous maitres de leur rôle même si Massimo phagocyte le film
    Une histoire qui illustre bien le fardeau de la nostalgie du souvenir qui grossit parfois jusqu’à l’étouffement.

Votre avis

Votre note :
3 votes
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

aVoir-aLire.com, dont le contenu est produit bénévolement par une association culturelle à but non lucratif, respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. Après plusieurs décennies d’existence, des dizaines de milliers d’articles, et une évolution de notre équipe de rédacteurs, mais aussi des droits sur certains clichés repris sur notre plateforme, nous comptons sur la bienveillance et vigilance de chaque lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe. Ayez la gentillesse de contacter Frédéric Michel, rédacteur en chef, si certaines photographies ne sont pas ou ne sont plus utilisables, si les crédits doivent être modifiés ou ajoutés. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.