Halloween - la critique

The devil’s reject

Le 24 octobre 2018

La préquelle et remake du Halloween de Carpenter ne fait pas d’ombre à son modèle mais accroche brillamment grâce à la patte sauvage de Rob Zombie.

Galerie Photos

Vos avis

  • 21 avril 2008, par spitribe

    Bon... je sais que pour les geeks s’attaquer à rob Zombie c’est s’exposer à une levée de boucliers en règle. mais il faut bien avouer qu’avec "halloween" l’enfant terrible du trash cinéma l’a un peu cherché.

    M. Mignard a-ton vu le même film... jusqu’à la dernière minute !?

    si les 3 premiers quarts d’heure permettent à Rob Zombie de développer un univers personnel dont les effets dérangeants sont tout à fait conformes à ce qu’on pouvait attendre de lui après la vision de "the devil’s rejects", l’heure 1/4 suivante semble beaucoup moins l’intéresser (et on peut comprendre que de la part d’un auteur si farouchement indépendant, devoir arpenter les décors d’un autre soit un poil plus rébarbatif).

    Aussi, cette deuxième partie, après de belles promesses, n’est qu’une suite ahurissante d’indigences : dialogues ineptes semblant improvisés ; adolescentes dont on a accentué la débilité profonde ; succession agaçante de grossièretés, cris, gémissements, pleurs placés là pour masquer le manque d’inspiration scénographique et chorégraphique ; personnages secondaires complètement creux, juste bon à finir en charpie (même si je l’avoue la description de la souffrance ante-mortem est mieux touchée) ; ficelles de scenario plus grosses que dans un film de Roland Emmerich... j’en passe et des plus énervantes.

    la palme à ce docteur de pacotille dont les eclairages sur l’état mental de Myers feraient se pisser dessus tous les profilers de la planète.

    Bref, même si on ne lui demandait pas d’égaler l’original et qu’on sait que l’univers de Rob zombie s’exprime avant tout par ses cadres, son rythme et le jusqu’au boutisme des situations, son traitement visuel à l’intérêt intermittent mais époustouflant dans la première partie, est bousillé par une paresse d’écriture inexcusable.

    Désolé d’avoir fait aussi long...

Votre avis

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?