Critique

CINÉMA

Hitcher - la critique du film culte de 1986

Le 15 août 2016

Galerie Photos

  • birulune 12 décembre 2017
    Hitcher - la critique du film culte de 1986

    Peu de dialogue, le film est habité par ce silence qui en dit long:John Ryder, croque mitaine des routes, montre son visage et laisse entendre sa voix. Il est la peur incarnée, toujours là où on l’attend pas:il entre partout et il ne laisse pas de témoin. A part ce jeune garçon d’une sensualité suintante qui arrivera finalement à se débarrasser de cet aspect d’angélisme profond pour devenir homme.
    Ryder, c’est les pulsions, et tête d’ange doit l’arrêter.
    D’abord il cherche à appeler a l’aide (téléphone=but ultime) quand il rencontre la serveuse, scène de coolitude assez incongrue après de telles péripéties routières, mais bon, c’est ça la jeunesse, ça échappe au moins 2 fois a la mort et puis suffit d’un hamburger-frites pour se remettre de ses émotions, il y a la scène du doigt et on bascule dans l’autre sens, il faut surtout fuir les autorités ( téléphone =danger).
    Un scénario béton et des enjeux toujours lisibles, épurés. Survie, complexe de Cassandre et un peu de"il faut tuer le père".
    Pour ce qui est de leur relation bizarre ( Ryder un homo ? Non...) je me dis que l’on retrouve bien l’esprit de l’époque où la rébellion du fils contre l’image du père (violent, castrateur) n’était pas une mauvaise chose.
    On se sent parano en sortant de ce film.

Votre avis

Votre note :
3 votes
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?