Critique

CINÉMA

Jeune & Jolie - la critique

Le sexe comme issue

Le 20 août 2013

Sulfureux ! François Ozon ose pour le meilleur !

Galerie Photos

  • Lui de Go with the Blog 21 août 2013
    Jeune & Jolie - la critique

    Cet été là, Isabelle fête ses dix-sept ans entourée de sa famille, dans Le Clos où ils passent souvent leurs vacances. Cet été là, Isabelle rencontre Félix, un allemand de son âge, lui aussi en vacances. Elle se laisse séduire, et un soir elle accepte de faire l’amour avec lui pour la première fois, sur la plage.
    De retour à Paris pour la rentrée scolaire, Isabelle retrouve ses camarades et ses copines, mais ses désirs sexuels la travaillent de plus en plus. Un jour en quittant le lycée, un homme d’un certain âge la suit et lui propose de l’argent pour avoir une relation sexuelle avec elle. Il lui laisse son numéro de téléphone. Quelques jours plus tard, Isabelle rappelle cet homme.
    Quatorzième long-métrage de François Ozon, JEUNE ET JOLIE a fait partie de la Sélection Officielle du Festival de Cannes en 2013. Reparti certes sans récompenses, le film a pour autant marqué les esprits et suscité de nombreuses réactions.

    La suite sur notre Blog : http://gowith-theblog.com/jeune-et-jolie-francois-ozon/

  • lillois23 21 août 2013
    Jeune & Jolie - la critique

    Voyeur, commercial, racolleur... film à éviter .la prostitution est une misère, qu’elle soit économique, psychologique, sexuelle, affective, c’est toujours une souffrance. ce thème aurait dû être traité avec plus de profondeur et de talent. Chabrol et Cayatte sont morts, Ozon en fait la preuve et la démonstration

Votre avis

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?