Critique

CINÉMA

L’abominable vérité - la critique

Le 26 août 2009

Galerie photos

Copyright Sony Pictures Releasing France
Copyright Sony Pictures Releasing France
  • birulune 4 décembre 2016
    L’abominable vérité - la critique

    " quitte à faire déchanter les demoiselles a l’entre- jambes serré".. Punaise ce qu’il fait bon dire le fond du pot ! Butler incarne un faux bourrin/ vrai romantique ( soit) et la nouvelle Meg Ryan ( Heigl vous avez reconnu) s’escrime pendant une bonne heure à devenir la femme parfaite pour les hommes et se perd elle-même dans cette odyssée de la recherche de l’homme idéal. Butler balance tous les tabous aux orties et envoie la sauce:Ce Que Veulent Les Hommes aurait pu être le titre du film. Les mecs sont des cons obsédés qui n’écoutent jamais les femmes parler et ce qu’il cherche c’est une relation facile avec une fille facile ( un peu vrai quand même..)
    Heureusement qu’il reste l’amour qui naît toujours là où l’on l’attend le moins ( re- soit).
    En effet la scène de la culotte vibrante en pleine réunion d’affaires ressemble à la scène du restau du film le plus romantique des eighties Quand Harry ( etc).
    Heigl sort de son cocon de fille coincée et laisse le feu d’une vraie relation la dévorer de l’intérieur sans contrôle ni barrières morales. Bonne histoire, courageuse, qui parle de la place de l’homme, du vrai, dans notre société où tout doit être poli et lisse.

Votre avis

Votre note :
0 vote
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?