La soledad

Femmes au bord de la crise de nerfs

Le 10 juin 2008

Portrait de femmes en milieu urbain : une œuvre sensible et humaine.

Vos avis

  • 29 avril 2009, par Norman06

    L’apparente banalité des situations et des dialogues cache en fait des propos très justes et nuancés sur les ambitions professionnelles, l’amour maternel, le rapport à la maladie ou la solitude en milieu urbain. La forme, élégante sans être ostensible, révèle un art maîtrisé du montage, notamment par le recours au « split-screen », qui évite le champ-contrechamp dans les scènes de dialogue et permet un filmage réussi des différentes pièces dans les séquences d’intérieur. Les ellipses (après la bombe dans l’autobus) font parfois songer à Bresson dans le sens où des éléments importants de l’intrigue (ici la mort d’un enfant) ne sont dévoilés que de façon implicite et progressivement. Difficile moins par son scénario que par l’attention que réclame sa structure visuelle, cette œuvre ne séduira pas forcément au premier abord mais distille longuement son charme discret après la projection.

Votre avis

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?