Critique

CINÉMA

Marie-Antoinette - la critique

Lost in Versailles

Le 12 février 2011

Dernier volet d’une trilogie bouleversante sur des adolescentes paumées dans un monde trop vaste pour elles. Beau travail.

Galerie photos

  • David Maigrot 4 juin 2006
    Marie-Antoinette - la critique

    Depuis quelques temps je me disais que j’avais de la chance, la plupart du temps mes excursions au cinema se soldaient par un "ouais, c’est un bon film...". Mais cette fois en sortant de se troisième film de la miss Coppola je me suis dit "j’avais oublié la différence entre un bon film et un grand film". Et bien pas de doutes possible, quoiqu’en dise les critiques officielles (décidemment ces gens n’ont aucun goût dire que cette grosse bouse de Da Vinci Code a limite été mieux accueilli, ça fait vraiment peur), Marie-Antoinette est vraiment un grand film réunissant tout les ingrédients nécessaires. Une maîtrise obsolue de la technique, une actrice au sommet, une histoire passionnante, une adaptation parfaite et la touche de folie pop d’une réalisatrice qui n’est pas prête de vendre son âme. Bravo au duo Coppola-Dunst qui n’a pas finit de marqué le cinéma contemporain. Et vivement le prochain...

  • David Maigrot 4 juin 2006
    Marie-Antoinette - la critique

    Depuis quelques temps je me disais que j’avais de la chance, la plupart du temps mes excursions au cinema se soldaient par un "ouais, c’est un bon film...". Mais cette fois en sortant de se troisième film de la miss Coppola je me suis dit "j’avais oublié la différence entre un bon film et un grand film". Et bien pas de doutes possibles, quoiqu’en dise les critiques "officiels" (dire que cette grosse bouse de Da Vinci Code à été mieux accueilli, ça fait vraiment peur), Marie-Antoinette est vraiment un grand film réunissant tout les ingrédients nécessaires. Une maîtrise obsolue de la technique, une actrice au sommet, une histoire passionnante, une adaptation parfaite et la touche de folie pop d’une réalisatrice qui n’est pas prête de vendre son âme. Bravo au duo Coppola-Dunst qui n’a pas finit de marquer le cinéma contemporain. Et merci à Romain Le Vern de redorer le blason des critiques ciné ;-)

  • Norman06 22 avril 2009
    Marie-Antoinette - la critique

    Ce n’est ni un film déshonorant ni un chef-d’œuvre d’auteur mais une agréable balade autour d’un portrait de jeune femme. Mise en scène élégante.

Votre avis

Votre note :
3 votes
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?