Critique

CINÉMA

Mise à Mort du Cerf Sacré (Cannes 2017) - la critique du film

À cœur ouvert

Le 22 mai 2017

Complaisant à l’extrême et incapable de se renouveler, Lanthimos racle les fonds de marmites dans un thriller citant maladroiterment Pasolini et Kubrick. Difficile de faire plus pontifiant et décérébrant.

Galerie Photos

Votre avis

Votre note :
3 votes
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?