Critique

CINÉMA

Ossessione (Les amants diaboliques) - la critique

Néoréalisme policier

Le 22 juillet 2014

Le premier long métrage de Visconti, adaptation du Facteur sonne toujours deux fois, est considéré comme le premier film néoréaliste. Un coup de maître.

Galerie Photos

Votre avis

Votre note :
2 votes
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?