Critique

CINÉMA

Qui a envie d’être aimé ? - la critique

Au nom du Père

Le 9 février 2011

Anne Giafferi signe une comédie efficace, délicieusement interprétée, qui nous plonge dans l’univers envoûtant d’un homme touché par la grâce.

Galerie Photos

  • Jujulcactus 17 février 2011
    Qui a envie d’être aimé ? - la critique

    Ecrasé par le nombre de sorties cette semaine, cette comédie française au titre et à l’affiche peu accrocheurs va certainement passer inaperçu... Le script n’a rien de spécialement alléchant sur le papier non plus ; Un père de famille est convié à une séance de catéchèse par le professeur de son fils, y allant au départ par politesse, il va y trouver son compte et se construire un nouveau rapport à la religion. On était en droit de craindre un prosélytisme appuyé, mais le film d’Anne Giafferi est assez intelligent et juxtapose au portrait de son personnage principal, un regard extérieur appréciable (avec un soupçon d’ironie). Trouvant un équilibre incroyable entre comédie et drame, le film brille pour sa sincérité et son intelligence. Plus qu’un film sur la religion qui constitue souvent la toîle de fond, c’est une chronique familiale touchante, sur la relation au père notamment (à mettre en lien avec le Christ). L’ensemble du casting sert très bien le propos, Eric Caravaca est convaincant, Valérie Bonneton géniale (comme à son habitude !), les seconds rôles tiennent la route... Soignée, la mise en scène n’a rien d’exceptionnelle et on peut remarquer quelques problèmes de doublage (des dialogues ont certainement changé au dernier moment). Qu’importe, il est difficile de bouder ce joli film finement écrit, une comédie dramatique française de qualité supérieure. Une bonne surprise.

Votre avis

Votre note :
1 vote
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?