Sac la mort - la critique du film

Vaudou

Le 19 janvier 2017

Chantre des dérèglements de l’intrigue, Emmanuel Parraud dresse un portrait attachant d’une langue, le créole. Un voyage ineffable aux confins de La Réunion qui convoque, entre suspense et drame social, le mysticisme d’un Jacques Tourneur.

Galerie Photos

Votre avis

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?