Sangue del mio sangue - la critique du film

Le diable au corps

Le 29 novembre 2018

Pate de songes, tantôt organique, tantôt onirique, Sangue del mio sangue accuse le coup des années. Marco Bellocchio abandonne sa mue et transfigure ses rêves.

Galerie Photos

Votre avis

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Critiques et news films, BD, musique, séries TV

Erreur 404 : La page demandée n'existe pas.

> Retour à l'accueil