Critique

CINÉMA

Simon Werner a disparu... - La critique

Les disparus

Le 11 novembre 2014

Inspiré du cinéma américain indépendant actuel, ce premier long-métrage plutôt maîtrisé révèle un cinéaste à suivre.

Galerie photos

© Diaphana Films
© Diaphana Films
© Diaphana Films
© Diaphana Films
© Diaphana Films
© Diaphana Films
  • Norman06 22 septembre 2010
    Simon Werner a disparu... - La critique

    Tout sonne faux dans ce récit, à commencer par des dialogues d’une rare indigence et une interprétation hasardeuse, même si le jeune Laurent Delbecque relève un peu la barre lors du dernier quart d’heure. Les clichés inhérents au film du genre (dont la caractérisation sommaire : le sportif, le beau gosse, le souffre-douleur, la bonne copine...), loin d’être transcendés par un point de vue, ne débouchent que sur un regard aseptisé et sans âme, faussement remis en cause par un dénouement roublard et malin. Dommage car le procédé des regards multiples autour d’une même action avait donné lieu à de bonnes surprises au cinéma, de Gus Van Sant à Lucas Belvaux...

Votre avis

Votre note :
2 votes
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?