Critique

CINÉMA

Walkyrie - La critique

Axe du Mal

Le 2 novembre 2012

L’un des épisodes les plus marquants de la résistance allemande, mené sur le mode du suspense et de l’action. Une entreprise maîtrisée et dosée, mais dont le plaidoyer pour l’héroïsme aurait gagné à suggérer davantage de nuances.

En VOD, SVOD ou Streaming

Galerie Photos

  • roger w 31 janvier 2009
    Walkyrie - La critique

    Très bon thriller historique, Walkyrie a le mérite d’évoquer un point peu connu de l’histoire allemande, notamment pour le grand public. Traité à la sauce hollywoodienne, l’ensemble ne manque pas de charme et de punch, d’autant qu’il est servi par une réalisation efficace et des acteurs visiblement très concernés. Tom Cruise est plutôt bon, Terence Stamp apporte noblesse à son personnage et l’on est très content de retrouver Kenneth Branagh dans une composition à la hauteur de son talent. Voilà un film commercial qui sait allier efficacité et intérêt historique. A conseiller.

  • birulune 6 juin 2018
    Walkyrie - La critique

    Je me souviens plus du film en entier. Les quinze minutes de fin. Tout est là. Le reste c’est du Hitchcock en effet. L’engouement pour le führer manque de réalisme (le gradé qui hurle qu’Hitler est vivant, la scène de procès) car à cette époque, grâce à la radio justement et aux journaux, on découvrait soudain que la bataille pouvait être perdu, eux qui n’en avaient perdu aucune, et chacun se demandait ce qui allait advenir dans un futur très proche dans cette bonne vieille Allemagne. Pour inverser une expression issue du Cinéma Sous Les Années Reagan( à propos de Rambo) "c’est le coup de couteau militaire dans le dos civil". A croire que seul des héros comme Stauffenberg (ça sonne juif c’est marrant pour un nazi) peuvent avoir un avis éclairé sur la sortie de route diplomatique du pays !
    Ils étaient la lance et le javelot, Hitler était le lanceur. Pour Napoléon la conspiration de Malet fut le signe que c’était le début de la fin. Le film aurait dû montré ça. Le magnétisme et l’aura hitlérienne n’avaient plus le vent en poupe et c’était avant tout un pays qui cherchait à se sauver tout seul, et c’est ces messieurs en uniforme les mieux placés pour le savoir. Ils voulaient sauver les meubles. Ne pas offrir aux russes Berlin sur un plateau. Ils deviennent soudain des héros de l’anti-nazisme, tous ces gradés nazis (soit)
    C’est un sacré beau film.

Votre avis

Votre note :
3 votes
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

aVoir-aLire.com, dont le contenu est produit bénévolement par une association culturelle à but non lucratif, respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. Après plusieurs décennies d’existence, des dizaines de milliers d’articles, et une évolution de notre équipe de rédacteurs, mais aussi des droits sur certains clichés repris sur notre plateforme, nous comptons sur la bienveillance et vigilance de chaque lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe. Ayez la gentillesse de contacter Frédéric Michel, rédacteur en chef, si certaines photographies ne sont pas ou ne sont plus utilisables, si les crédits doivent être modifiés ou ajoutés. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.