Critique

CINÉMA

Aliens, le retour

Opus 2

Le 10 mars 2014

Une suite forte et profonde.

Galerie photos

  • Alain MOCCHETTI 27 novembre 2016
    Aliens, le retour

    Une fois la porte de l’APC fermée, Ripley dirige le véhicule blindé vers l’extérieur du complexe non sans essuyer l’attaque d’un Alien qu’elle écrase apres avoir fortement décéléré pour éjecter la créature devant le véhicule qu’elle écrase aisément en accélérant le blindé. Une fois sorti du complexe et hors de danger, l’équipe restante décide, malgré les protestations de Burke, de retourner dans le SULACO pour lancer depuis le vaisseau spatial une puissante ogive nucléaire afin d’anéantir tout le complexe et les Aliens encore en vie dont la reine. Toutefois, ca tourne à la catastrophe quand la navette vole pour secourir les survivants, les pilotes sont attaqués par un Alien qui s’était infiltré dans la navette avant son envol, le soldat Daniel Spunkmeyer et la caporale Colette Ferro meurent et la navette s’écrase désespérant les survivants. Le coeur du réacteur n’étant plus efficacement refroidi, Bishop estime avec précision qu’il va exploser dans 4 heures, une explosion de 40 Mégatonnes de TNT dans un rayon de 30 km. Les survivants sont contraints de se barricader dans le complexe en attendant de trouver une solution de substitution. Pendant ce temps, Ripley développe une affinité avec le caporal Hicks et une relation maternelle avec Newt. Bishop, l’homme synthétique trouve la solution, qui consiste à commander à distance jusqu’à l’aire d’atterrissage du processeur atmosphérique, la navette de secours située dans le SULACO, il se porte volontaire pour se déplacer dans la conduite cylindrique menant directement à la mire de l’émetteur. Bishop est la seule personne ayant les compétences requises pour programmer le vol de la navette. Pendant ce temps, Ripley et Newt s’endorment dans le laboratoire médical et lorsqu’elles se réveillent, elles se découvrent enfermées dans le labo avec 2 créatures que Burke a pris soin de sortir de leur bocal de formol. Elles sont finalement sauvées par les marines et ils comprennent sans peine que c’est Burke qui les a introduits afin d’inséminer Ripley et Newt dans leur sommeil, ce qui lui aurait permis de rapporter à l’insu de tout le monde, des spécimens Aliens à la compagnie. L’équipe formée par Ripley, Newt, Burke, Gorman, Vasquez, Hudson et Hicks qui s’est repliée dans la salle de contrôle, est alors interrompue par une coupure de courant causée par les Aliens. Malgré que les portes d’accès à la salle de contrôle sauf une pour se replier, aient été soudées pour interdire l’accès aux Aliens, ceux-ci parviennent à s’infiltrer dans la salle de contrôle en utilisant les vides du plafond, tandis que Burke profite de la confusion pour s’enfuir à l’insu de l’équipe qu’il enferme en condamnant la porte de repli et qui est attaquée de tout bord par les Aliens. Au final, Burke tombe nez à nez avec une créature qui le capture pour le rapatrier vers le nid où la Reine des Aliens pond ses oeufs par dizaine. Alors qu’il cherche à couvrir la retraite de ses camarades, Hudson est capturé par une créature l’ayant attaqué par dessous. Le reste de l’équipe s’enfuit par les gaines d’aération mais Vasquez est grièvement blessée par le sang acide d’une créature, alors qu’elle combattait pour protéger les arrières du groupe. Secourue de suite par le lieutenant Gorman et à court de munitions, les 2 soldats décident de se faire sauter avec une grenade pour ne pas être capturés par les Aliens. L’explosion fait chuter Newt à travers une gaine d’où elle est capturée pour être acheminée vers le nid de la Reine. Ripley secourt Hicks blessé, le ramène à la navette de secours que Bishop a réussi à télécommander depuis la Sulaco jusqu’au complexe. Ripley demande à Bishop de l’attendre tandis qu’elle retourne surarmée de munitions et de grenades jusqu’au nid des Aliens pour secourir Newt. Au centre du nid, Ripley délivre Newt, puis elles se trouvent nez à nez avec la Reine des Aliens en train de pondre. Ripley s’acharne à détruire tous les oeufs en y jetant une ceinture de grenades explosives et en utilisant son lance flamme. Ripley et Newt s’enfuient tandis que la Reine apres s’être débarassée du cordon par lequel elle dépose les oeufs un à un dans le nid, les poursuit jusqu’à la plate-forme d’embarquement. Elles atteignent la navette de secours in extrémis et volent jusqu’au Sulaco peu de temps avant l’explosion nucléaire du complexe. Sur le pont d’atterrissage, la Reine apparaît en s’étant manifestement accrochée à la navette lors de son envol. Elle découpe Bishop en 2 et poursuit Newt et Ripley. Cette dernière s’équipe d’un Exosquelette motorisé (robot de manutention hydraulique) et livre un véritable combat à la Reine avant d’expulser cette dernière dans l’espace via le sas de décompression du vaisseau. Ripley et Newt placent le caporal Hicks et l’androïde Bishop dans des caissons d’hibernation, avant de s’y mettre aussi, pour le retour vers la Terre. Avant d’être expulsée dans le vide sidéral, la Reine a pondu 2 oeufs dans le Sulaco.

    Alain Mocchetti
    Ingénieur en Construction Mécanique & en Automatismes
    Diplômé Bac + 5 Universitaire (1985)
    UFR Sciences de Metz
    alainmocchetti@sfr.fr
    alainmocchetti@gmail.com
    @AlainMocchetti

  • Alain MOCCHETTI 27 novembre 2016
    Aliens, le retour

    ALIENS LE RETOUR (ALIEN2) – REDIFFUSION

    2179 Apres avoir dérivé longuement dans le vide interstellaire (57 ans) en biostase dans son caisson d’hibernation, la navette d’Ellen Ripley est miraculeusement repérée par un vaisseau de sauvetage. Elle est très vite secourue et rapatriée vers une gigantesque station orbitale en orbite géostationnaire autour de la Terre. Très vite, la Compagnie WEYLAND-YUTANI, son employeur, lui demande de justifier la perte de son équipage, l’autodestruction du NOSTROMO et de sa cargaison, des minerais en provenance de planètes telluriques dans un autre système planétaire, Malgré les détails fournis à propos de sa lutte sans merci qu’elle a menée avec tout l’équipage contre l’Entité Extraterrestre, à savoir le Xénomorphe engendré par Kane le lieutenant du NOSTROMO et malgré tous les efforts fournis par Ripley pour s’expliquer au mieux, personne ne la crois, la planète LV-426 sur laquelle ils sont entrés en contact avec le vaisseau extraterrestre a été depuis des années colonisée par des ingénieurs, des terrains batisseurs avec leur famille pour y construire un processeur atmosphérique pour rendre l’air de LV-426 respirable par les humains. En guise de sanction, Ripley voit sa licence de vol annulée. Peu après, un représentant de la Compagnie, à savoir Carter Burke, directeur de programme et le lieutenant Gorman prennent sans délai contact avec Ripley, car les liaisons radios avec les colons de LV-426 ont été mystérieusement été coupées. Le Compagnie WEYLAND-YUTANI décide d’envoyer sur place un bataillon de Marines Coloniaux pour enquêter et souhaite réintégrer Ripley comme Commandant de Bord. Dans un premier temps, traumatisée par sa première expérience sur le NOSTROMO, elle refuse la mission. Mais au milieu de la nuit, réveillée par le même cauchemar du Xénomorphe, elle accepte la mission surtout quand Burke lui promet que les créatures seront détruites et non étudiées. Tel est le mot d’ordre de la mission. En route vers la planète LV-426 sur le vaisseau SULACO, Ripley fait la connaissance avec l’équipe de soldats marines commandée par le Lieutenant Gorman et le Sergent Apone, elle fait également la connaissance de Bishop l’Officier Scientifique qui est un androïde comme Ash (Alien Le 8ème Passager) possédant pour celui-ci un inhibiteur de comportement l’empêchant de s’attaquer à tout être humain ou de laisser ceux-ci se faire attaquer. Lorsque l’équipe composée de Ripley, Burke, Bishop, Gorman et les soldats marines débarquent sur LV-426 à l’aide d’une navette spatiale, laissant le SULACO en orbite géostationnaire, ils découvrent que le complexe constitutif du processeur atmosphérique a été livré à de violents combats et qu’aucun colon ne subsiste, à l’exception de Newt, une jeune fille en état de choc qui a survécu. Des spécimens de créatures sont trouvés dans des laboratoires de recherche, ce qui suggère que les colons ont bataillé avec les Aliens. Les marines finissent de localiser les autres colons dans le processeur atmosphérique en dessous des échangeurs thermiques, qui est vraisemblablement le nid des Aliens, les colons étant rassemblés morts pour la plupart d’entre eux dans des cocons. Le lieutenant Gorman met une escouade, un véritable commando sur pied qui sera commandé sur place par le sergent Apone, chacun des soldats ayant une caméra embarquée sur son casque, permettant au lieutenant Gorman, à Ripley et à Burke de suivre le bon déroulement des opérations à distance depuis l’APC (véhicule blindé de contrôle et de transport de troupes). Arrivé au niveau bas relatif aux échangeurs thermiques, le commando découvre May, une femme colon encore en vie jusqu’à la sortie mortelle pour May, d’un Xénomorphe de sa poitrine que les marines brulent aussitot à l’aide de lances flammes, cela déclenchant la sortie des Aliens adultes de leurs caches. La première attaque est le fruit d’un Alien qui capture par derrière le caporal Cynthia Dietrich et l’entraine au plafond. Celle-ci tente de se défendre et tuera dans la panique avec son lance flamme le soldat Frost, qui couvert de flammes tombera dans le vide. La musette de celui-ci ayant été incendiée alors qu’elle contenait toutes les munitions explosives du groupe, le lieutenant Gorman ayant ordonné au sergent Apone de collecter toutes les munitions pour éviter tout perçage des échangeurs thermiques qui sont nécessaires pour refroidir en permanence le réacteur à fusion thermonucléaire alimentant en courant électrique tout le complexe du processeur atmosphérique. Les munitions explosent et tuent le soldat Tip Crowe et blessent grièvement le soldat Trover Wierbowski qui est tué ensuite par un Alien. Le sergent Apone est à son tour capturé vivant pour être fecondé , le reste de ses soldats entame un repli en urgence , en tirant à bout portant avec leurs armes et des munitions perce blindage récupérées endommageant les échangeurs thermiques en plusieurs points. Devant l’inefficacité du lieutenant Gorman, Ripley prend les commandes de l’APC et secourt les soldats Hicks, Vasquez et Hudson, les 3 seuls survivants de l’attaque, le soldat Marke Drake étant aspergé par le sang acide de l’Alien que venait d’abattre Vasquez afin de protéger Drake en vain.

Votre avis

Votre note :
6 votes
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?