Critique

CINÉMA

Gardiens de phare - La critique

Huis clos au large

Le 8 janvier 2012

Sans renier ses origines théâtrales le dernier film muet de Grémillon, huis clos intense dans un phare, manifeste de manière éblouissante le génie visuel et musical du cinéaste.

Galerie Photos

Votre avis

Votre note :
0 vote
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?