Critique

CINÉMA

Journal intime - La critique

La tristesse est inhabitable

Le 12 avril 2012

Douceur insoutenable et beauté triste. Cette poignante histoire d’amour entre deux frères dans une Florence automnale est le chef-d’oeuvre de Valerio Zurlini

Galerie Photos

Votre avis

Votre note :
0 vote
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?