Critique

CINÉMA

Just another love story - La critique

Si ce n’est toi, c’est donc ton frère

Le 5 janvier 2010

Meurtres et double vie sont au menu de Just another love story. Plastiquement travaillé, ce thriller norvégien est tout à fait fascinant.

Galerie Photos

Vos avis

  • 7 février 2010, par ’Boo’Radley

    Entre le thriller et le cinéma d’auteur (tendance goût pour l’épate), une agréable série B agrémentée de rebondissements nombreux sinon tous inattendus (le suspense des dernières scènes a déjà beaucoup servi). La construction narrative constituée de fragments éclatés d’un puzzle permet la mise en place d’un climat d’incertitude, de faux-semblants, d’insécurité et met à rude épreuve les nerfs du spectateur - qui jubile.

  • 15 février 2010, par Norman06

    Thriller intéressant, surtout dans sa première heure où l’angoisse et le mystère sont admirablement rendus. Mais le cinéaste se perd ensuite dans des rebondissements téléphonés, des effets criards et le recours aux pires conventions. Dommage, car cela semblait être les prémices tant du renouveau du cinéma danois que de celui du polar.

Votre avis

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?