Critique

CINÉMA

Juste la Fin du Monde - la critique du film

Sur mes lèvres

Le 17 septembre 2016

Troublant de désinvolture, le nouveau Dolan fait poindre un spleen jamais sentimentaliste et infiniment romanesque. Autant d’étourdissements émotionnels portés à leur firmament.

Galerie Photos

  • faaf 25 septembre 2016
    Juste la Fin du Monde - la critique du film

    Je vois ce film au seconde degré, car, au premier degré, hormis la qualité de la mise en scène et de l’interprétation - ce qui est déjà pas mal - c’est totalement vide et sans intérêt. Au seconde degré, c’est de l’autodérision, et la scène clé qui en donne la grille de lecture, c’est le monologue d’Antoine au volant de sa voiture. Pour ce fabriquant d’outils, les mots de Louis (et le film de Dolan) ne veulent rien dire et ne valent rien. Je ne sais pas si Dolan en est conscient. Est-ce que je sur-interprète ?
    Le casting me parait réussi, sauf pour Léa Seydoux, excellente comédienne par ailleurs, qui incarne mal une jeune petite sœur à peine sortie de l’adolescence.

Votre avis

Votre note :
16 votes
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?