Critique

CINÉMA

La Femme qui est partie - Lav Diaz - critique

Trésor philippin

Le 15 février 2017

Drame intimiste fleuve, cette merveille contemplative confirme l’originalité stylistique d’un cinéaste de premier plan.

Galerie photos

spip-slider
Photo ARP Sélection
Photo ARP Sélection

Votre avis

Votre note :
2 votes
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?