Critique

CINÉMA

Les 400 coups - la critique

Jeux interdits

Le 18 avril 2009

Un regard juste et émouvant sur la fin de l’enfance, avec Les 400 coups, Truffaut devenait le porte-drapeau de la Nouvelle Vague.

  • Blablablanne 28 octobre 2004
    Les 400 coups - la critique

    Je me souvenais des 400 coups comme d’un très joli film. Je n’en avais quasiment retenu que les anecdotes marrantes et le phrasé Léaud. J’avais l’âge de Doisnel et le cineclub télé était mon nirvana.
    Je l’ai revu, pour la première fois au cinéma. Je ne m’attendais pas à ça, à cette émotion turbulante qu’on n’a que face à un chef d’oeuvre. Et devant un film aussi douloureux que vivant. Avec en prime ce sentiment magique de voir naître un cinéaste en même temps que son film. Et un acteur.
    Revoyez les 400 coups au cinéma.
    Jamais un film découvert à la télé n’a autant pris sa vraie dimension sur grand écran

Votre avis

Votre note :
5 votes
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?