Critique

CINÉMA

Les Roseaux sauvages - André Téchiné - critique

Le 9 juillet 2020

Les Roseaux sauvages fut d’abord un téléfilm commandé par Arte. Puis il devint un long métrage qui rafla quatre César. Fondée sur une mise en scène très sage, cette réalisation ne parvient pas à transcender son propos.

La chronique vous a plu ? Achetez l'œuvre chez nos partenaires !

En DVD ou Blu-Ray

  • Acheter sur Cultura
  • Rakuten

En VOD, SVOD ou Streaming

Galerie photos

Les Films Alain Sarde, IMA Films
spip-bandeau
  • 133theatre 7 novembre 2018
    Les Roseaux sauvages - André Téchiné - critique

    L’APOGÉE DE LA PERVERSITÉ DE MR TAURAND :
    Quand on avoue que le plus joli compliment que l’on puisse vous faire, c’est d’être aussi pervers que les personnages que l’on créé, il est certain que certains êtres humains ont de multiples facettes, et que leur vie serait tout autre si les masques tombaient... L’impunité des pervers narcissiques n’a pour seule limite que leurs victimes pensent qu’ils sont intouchables, autant qu’ils se persuadent eux même de l’être. Le narcissisme roi peut tout perdre et n’a peur de rien... sauf de l’humiliation !
    L’obstination de torturer par amour est jouissif. S’obstiner sur une projection de ce que l’on ne sera jamais en toute impunité cela est source d’un ego démesuré, et que dire d’être reconnu publiquement de l’étalage artistique de ses exploits personnels à peine transposés... Malmoth serait intouchable !
    Le talent de Monsieur Taurand couterait donc cher à ceux qu’il croise personnellement , ses victimes comme ses fantassins... Mais plus l’impunité semble contrôlée, plus dure est la chute !

Votre avis

Votre note :
1 vote
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

aVoir-aLire.com, dont le contenu est produit bénévolement par une association culturelle à but non lucratif, respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. Après plusieurs décennies d’existence, des dizaines de milliers d’articles, et une évolution de notre équipe de rédacteurs, mais aussi des droits sur certains clichés repris sur notre plateforme, nous comptons sur la bienveillance et vigilance de chaque lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe. Ayez la gentillesse de contacter Frédéric Michel, rédacteur en chef, si certaines photographies ne sont pas ou ne sont plus utilisables, si les crédits doivent être modifiés ou ajoutés. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.