Moon 44 - la critique du film

Gorilles dans la brume

Le 18 octobre 2017

Destiné à servir de passeport pour Hollywood au cinéaste allemand Roland Emmerich, Moon 44 recycle tous les clichés des films des années 80 dans un brouet infâme qui ennuie profondément. On oublie.

Galerie Photos

Votre avis

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?