Critique

CINÉMA

Underworld : Nouvelle ère - la critique

Kate Beckinsale (res)sort les crocs

Le 4 février 2012

Quatrième volet de la guerre entre vampires et loups-garous. Un film d’action épuisant et très limité, malgré quelques bons points et une Kate Beckinsale souvent irrésistible.

Galerie Photos

  • birulune 20 décembre 2017
    Underworld : Nouvelle ère - la critique

    Film sympa mais il manque un petit qqch. Ce qui a fait le succès des deux premiers c’est le scénario béton (voire trop). Là c’est tout l’inverse. Les sentiments sont lésés au profit des scènes d’action et c’est dommage. Au moins on tombe pas dans la mièvrerie. La gamine aurait mérité une ou deux scènes de plus, et Quatre (je connais son nom que de Divergente) se fait volé la vedette à tout bout de champ.
    Du Matrix, du Résident Evil, a la sauce scandinave (fini les châteaux luxuriants et les intrigues de famille) c’est a dire une ambiance glacée à la lumière plombée en permanence. On ne respire jamais. Quatre aurait pu apporter un truc de masculin rassurant mais non. Tant pis.

Votre avis

Votre note :
2 votes
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?