Critique

CINÉMA

Balada triste - la critique

De la Iglesia sort son clown exterminateur

Le 3 novembre 2011

Cette farce foisonnante, excentrique et baroque permet à Alex de la Iglesia d’user à outrance d’un humour corrosif contre le totalitarisme franquiste. Dommage que la mise en scène éblouissante soit quelque peu ternie par un récit qui part en vrille.

Galerie Photos

  • roger w 8 juillet 2011
    Balada triste - la critique

    Comme souvent avec le cinéaste, on frise l’indigestion dans ce Balada triste qui part un peu trop dans tous les sens et qui finit dans une hystérie qui lasse. C’est d’autant plus dommage que le début est excellent et que certaines séquences sont prodigieuses. La note est donc une moyenne qui reflète le meilleur q’apporte le film, mais aussi le pire dans lequel il est capable de se fourvoyer. Foncièrement foutraque et inégal.

  • Jujulcactus 30 juillet 2011
    Balada triste - la critique

    Le nouvel opus d’Alex de la Iglesia n’est pas un film comme les autres, on peut aimer ou détester, mais on ne peut rester indifférent c’est certain ! Objet cinématographique difficile à définir ou à inscrire dans un genre, pour faire simple on peut dire que c’est une sorte de romance gothique traitée comme une comédie d’horreur sur fond de film de guerre au faux air de conte (morbide)... Un méli-mélo sombre et bien torturé ! L’histoire de deux clowns amoureux d’une même femme dans un cirque, pendant la guerre civile espagnole. Le réalisateur nous propose un univers de dingue, métaphorique et totalement décomplexé. Au servie de cette ambiance singulière : une mise en scène prodigieuse, une BO parfaite, un casting impliqué... Très souvent à la limite du bon goût, parsemé de scènes grotesques, on peut être décontenancé par cette maîtrise du n’importe quoi, le film semble constamment sur un fil, prodigieux ou ridicule parfois on ne sait plus. Mais le signe de réussite est de voir naître de cet ensemble violent et déjanté une certaine poésie. Les deux acteurs principaux incarnent à la perfection ces deux clowns à la folie terrifiante, on les sent capables de tout. Gore, barré et quand même touchant parfois, le film réserve son lot de passages marquants et ne s’oublie pas de si tôt. Un essai fascinant !

Votre avis

Votre note :
2 votes
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?