Critique

CINÉMA

Che, 1ère partie - L’Argentin - la critique + test blu-ray

Le 9 janvier 2013

Galerie Photos

  • esdez 13 janvier 2009
    Che, 1ère partie - L’Argentin - la critique + test blu-ray

    Ha !Che, je vous en met combien ?
    Si vous avez l’envie de découvrir CHE GUEVARRA ,courrez vite acheter le DVD "carnets de route" de walter Salles,un cinéaste qui ne se moque pas du public.
    Maintenant, si vous aimez la couture allez vous approvisionner sur ce film qui vous offre l’opportunité de faire provisions d’anecdotes sans consistance, disparates, hors de contexte, collées à la va comme je te pousse, vous aurez le loisir de réaliser un patchwork pas très original mais très fourni, tant ces bouts de rien sont nombreux sur CHE, et les évènements qui ont motivé son engagement. Vous pourrez alors admirer cet homme en étant certain de ne rien connaìtre de ce personnage.
    Monsieur SODERBERGH, si vous désirez tenter des nouvelles cuisines, faites le, mais par pitié,en catimini ou cercle d’ínitiés et surtout, n’abìmez pas des personnes qui ont existé. Mème remarque pour DEL TORO aussi transparent que le CHE était vivant.

  • frederic Malengrez 14 janvier 2009
    Che, 1ère partie - L’Argentin - la critique + test blu-ray

    SODERBERGH se perd...
    Le "Che" ,film ou reportage sous alimenté ?
    Le "Che" de Soderbergh n’est pas cinematographique en aucun cas .
    Ce film navigue d’anecdocte en anecdocte...Le personnage n’a pas de base....Où réside la force, la vehemence de ce légendaire révolutionnaire ????...rien ici ne l’indique...Et c’est là l’erreur...
    Pas de rappel historique et surtout ..oh oui surtout.. psychologique ou caractériel, de Guevara.Pas de base, pas de soutennement...Pourquoi Le personnage parle-t’il d’amour, de patrie, de volonté de combat ? ....On reste sans réponse car l’approche du légendaire révolutionnaire n’est pas amorçer...UN portrait ? Non, sans aucun doute..rien d’expressif,ici..
    Je ne pense pas que l’on peut parler de bon film ou trés bon film..car ce n’est pas un "film"..Le scenario reste bien en deçà des mémoires du "Che" reste bien en deçà d’un récit cinématographique...Aucune dramaturgie, d’ingrédient propre à l’écriture d’un "film"...Il est évident qu’un tel sujet ne doit pas etre traité d’une façon "action".."Epopée"...Mais quelques ressorts :suspence, effet de surprise etc.. doivent etre présent...
    La force de "La liste de Schindler" le démontre .
    Soderbergh utilise son style, certes..mais il se perd et perd ses réperes.....Le sujet le dépasse
    Térence Malik ..voilà peut etre un réalisateur à la hauteur de ce sujet..La finesse de la réalisation porterait sur le décor...Le développement des personnages..l’aspect intérieur de leurs ressentiments...quelques détails aussi ..comment vivre au milieu d’une telle nature..comment survivre ..le ravitaillement...la lacheté de certains partisans...etc
    Tout ceci est gommé ou non fimé...non abordé, non restitué..non montré, non disséqué...Bien sûr ,les séquences natures se multiplient nous donnant à voir l’aspect de paysage..de beaux paysages..Cependant que vient fiche de beaux paysages soigneusement filmés dans un tel sujet..
    Une guerre ,une lutte armée...La boue ..la pluie, La faune ....la transpiration ..l’angoisse ..la détermination ...la volonté..encore des détails qui malheureusement ne nourrissent en aucun cas ce "film"...En tant que spectateur ,on n’assiste à un reportage sans forme (si ce n’est le style Soderbergh)sans facture (si ce n’est la découpe et le montage Soderbergh)
    Parlons de la mise en scéne ..sujet qui se fait rare dans les critiques ...La direction d’acteurs se galvaude...Del Toro...se fond, se confond...à la masse ...L’acteur talentueux est certes bien choisi mais mal employé..Les plans séquences s’additionnent ...jamais la caméra ne s’approche du révolutionnaire... quelqu’il soit...où es la peau de l’acteur jouant ce "commandant" ???où se trouve l’égratinure, la plaie ...bref métaphoriquement l’âme du personnage et le portrait de La personne nommé "Che"...
    Avoir de l’asthme...dans ce climat voilà déjà tout un sujet qui mérite beaucoup plus de scénes...
    La surface ...faire surface ..apparence...voilà sans aucun doute le titre de ce "reportage"
    Trop long parait-il..c’est un peu le nouvel argument pour démonter un film...peu importe la longueur meme si elle est mal menée...sous alimentée..pourquoi ne pas rester 5h devant un écran ...dans une salle de cinéma...meme si le sois disant film ne nous "prend" pas...Non cela ne doit pas etre ...On a tout son temps ..le temps d’etre déçu ou réjoui...Cela fait partie du jeu...de la vie...
    et ce n’est surement pas sur cet argument que j’ai basé ma critique...

    Voilà donc du Soderbergh ...mais jamais du "Che"...

    je met ici un logo "oeil" permettant de mettre une note à un film...mais cela reste ridicule car compétitif..nous ne sommes pas en classe ni dans un match de sport...le cinéma ne se note pas mais se critique...se discute ...
    J’irai bien evidemment voir le 2éme volet car la deception fait partie du lot comme dit l’autre..
    Et il faut voir pour croire...et non l’inverse ...

  • Norman06 29 avril 2009
    Che, 1ère partie - L’Argentin - la critique + test blu-ray

    Les deux parties n’ont pas la même unité stylistique, en dépit de la cohérence du projet et de l’équipe technique similaire. Le premier volet est davantage lyrique, et sa construction l’apparente à un biopic à la Oliver Stone, mais avec davantage d’épure et sans les surlignements narratifs propres aux productions hollywoodiennes. Le deuxième récit a une allure plus documentaire, certaines rixes étant même filmées caméra à l’épaule. Sans doute le film décevra-t-il ceux qui s’attendaient à un grand spectacle historique ou une allégorie politique, Soderbergh restant relativement neutre face à cette légende d’Amérique latine. Mais par ses ruptures de ton et sa construction déroutante, le film s’apparente davantage aux expérimentations du réalisateur (Bubble) qu’à ses blockbusters médiatisés (Ocean’s Eleven).

Votre avis

Votre note :
5 votes
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?