Don’t Worry, He Won’t Get Far On Foot - la critique du film

Mécanique mal huilée

Le 29 mars 2018

Au-delà de ses réunions aux Alcooliques Anonymes et de quelques-uns de ses dessins les plus emblématiques, on n’apprendra pas grand chose sur John Callahan. Ce qui manque le plus de lui, c’est son goût de la provocation, absente de l’hommage douceâtre que lui a rendu Gus Van Sant.

Galerie Photos

Votre avis

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?