Critique

CINÉMA

La fille du RER - la critique

Le 19 mars 2009

Galerie Photos

Le choix du rédacteur

  • Camille Lugan 19 mars 2009
    La fille du RER - la critique

    A la fois sensible et lucide, le film de Techine va au-dela de la simple reverie fictionnelle a partir du fait reel. L’interpretation est toujours juste, et la mise en scene mesuree, sans pour autant se refuser quelques explorations interessantes. Du cinema francais avec du relief...

  • Norman06 19 mars 2009
    La fille du RER - la critique

    Le grand retour confirmé d’André Téchiné, après le coup d’éclat des Témoins . L’auteur s’approprie un fait divers célèbre et l’adapte à sa thématique romanesque, en en faisant un récit aussi fort que Le Lieu du crime ou Alice et Martin . Emilie Dequenne est excellente dans ce personnage de névrosée ; Catherine Deneuve apporte son humanité et sa complicité avec le cinéaste, et est bien entourée d’autres seconds roles tels Michel Blanc, Ronit Elkabetz, ou Nicolas Duvauchelle, qui retrouve la beauté et le charisme d’un Wadeck Stanczak. Le film oscille entre le réalisme psychologique et cette poésie sombre (la tentative de noyade) typique de l’univers du réalisateur.

  • esdez 22 mars 2009
    La fille du RER - la critique

    Pénétrer dans une salle à côté d’une file importante impatiente de voir "Coco" et, de savourer à une dizaine ce film lumineux ajoute encore à notre jubilation. Merci au cinéaste d’avoir su plaquer une exploration au scalpel de tous les étages de la société actuelle (des relations enfants/parents, familles, amours naissantes, quotidien de la vie, religion, politique )sur un fait divers somme toute très banal mais qui se fond à merveille dans le comportement général de la société actuelle.En résumé, c’est un documentaire éclairé par des comédiens exceptionnels capté par un oeil "juste" et mis en musique par un maestro.

  • roger w 28 mars 2009
    La fille du RER - la critique

    Film solaire, "la fille du RER" est moins le compte-rendu exact d’une affaire somme toute peu intéressante que le portrait d’une génération paumée et sans avenir. Avec un talent toujours intact, Téchiné nous plonge au coeur d’une nature luxuriante qui n’apporte pourtant pas la paix à des personnages torturés. Du très bon cinéma.

Votre avis

Votre note :
4 votes
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

aVoir-aLire.com, dont le contenu est produit bénévolement par une association culturelle à but non lucratif, respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. Après plusieurs décennies d’existence, des dizaines de milliers d’articles, et une évolution de notre équipe de rédacteurs, mais aussi des droits sur certains clichés repris sur notre plateforme, nous comptons sur la bienveillance et vigilance de chaque lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe. Ayez la gentillesse de contacter Frédéric Michel, rédacteur en chef, si certaines photographies ne sont pas ou ne sont plus utilisables, si les crédits doivent être modifiés ou ajoutés. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.