Critique

CINÉMA

La journée de la jupe - la critique du film

Le 26 octobre 2019

Fiction hystérique et réactionnaire sur l’école, le film est vampirisé par la performance de son actrice principale.

Galerie Photos

Le choix du rédacteur

  • roger w 20 mars 2009
    La journée de la jupe - la critique du film

    Isabelle Adjani nous offre un grand moment de cinéma avec ce téléfilm qui met le doigt sur le malaise des banlieues. Montrant enfin ce que nos dirigeants aveugles refusent de voir, le cinéaste pose tous les problèmes avec maestria : la remise en cause de la laïcité, la peur des femmes dans les cités, la violence verbale et physique pratiquée par des jeunes ravalés au rang de bêtes sauvages incontrolables, et enfin la démission d’une hiérarchie scolaire qui préfère s’abriter derrière des statistiques bidon plutôt que de prendre les problèmes à bras le corps. Autant de dérives qui mèneront à coup sûr notre système éducatif à connaître des massacres dans les établissements comme il y en a aux States ou plus récemment en Allemagne. Et encore une fois, l’opinion sera étonnée... La société a les crimes qu’elle mérite.

  • Camille Lugan 13 avril 2009
    La journée de la jupe - la critique du film

    Tout bonnement indispensable. A partir d’un point de départ un peu "abracadabrantesque", le film se déploie avec force et crédibilité, en piquant au vif les faiblesses et les responsabilités de chacun dans les constats d’échec de l’éducation. Impossible de ressortir sans se trouver bouleversé et traversé de questions.

  • Norman06 11 février 2010
    La journée de la jupe - la critique du film

    Enfilant les clichés sur le système éducatif comme d’autre des perles, ce téléfilm surfant sur le succès de Entre les murs souffre d’un scénario rocambolesque avec coups de théâtre foireux, de seconds rôles hasardeux et de dialogues caricaturaux. Mais le dispositif a toutefois une indéniable efficacité narrative. Adjani offre une composition étonnante, passé le choc de sa métamorphose physique.

  • vanhzexen 18 mars 2014
    La journée de la jupe - la critique du film

    Que le début de ce film est anxiogène !
    Cette meute d’élève prête à se nourrir de cette prof de français dans l’exercice de ses fonctions est abominable.
    On reste scotché par tant de réalisme car il suffit d’avoir fréquenté l’univers de ces élèves pour en reconnaître la véracité de leur actes, de leur langage et de leurs attitudes.
    Adjani joue avec une fabuleuse conviction. Tantôt perdue, tantôt exaspérée elle porte le propos du film qui reste toujours d’actualité.
    Une tragédie sociale dénonciatrice qui loin d’être parfaite se focalise sur sa mission principale : alerter !

  • catA 19 novembre 2019
    La journée de la jupe - la critique du film

    Un film comme une claque. Ceux qui y voient une incitation à la haine ou pire à un enseignement au gun n’ont pas saisi l’intérêt du film : mettre en images un désarroi. Je n’ai pas revu ce téléfilm depuis sa sortie mais si je me souviens de certaines maladresses, je retiens la force. Personne ne pense que tous les élèves sont comme cela. Ni, heureusement, que tous les profs en arrivent là. A regarder plutôt comme un cauchemar, avec tout ce qu’il recèle de vérité.

Votre avis

Votre note :
5 votes
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?