Bronson - la critique

Le prisonnier

Le 2 octobre 2011

Un biopic fortement inspiré par Orange mécanique, qui ne convainc pas tout à fait mais bénéficie de l’interprétation hallucinante de Tom Hardy.

Galerie photos

Vos avis

  • 21 juillet 2009, par Norman06

    Les influences manifestes de Forman, Scorsese ou Kubrick ne doivent pas occulter la grande réussite de ce biopic singulier, sans doute le plus grand choc du cinéma anglais depuis Hunger, autre œuvre sur un prisonnier célèbre. La virtuosité du montage, l’humour noir savoureux et la rigueur de la mise en scène en font un bijou du genre. Un futur film culte !

  • 23 juillet 2009, par esdez

    Si ce métrage pouvait servir de point de départ d’une réflexion sur le traitement des déviants de la part des dirigeants de nos sociétés dites modernes, sa valeur pédagosique serait inestimable, mais... bon.
    Enfermons, contraignons et proposons des murs aux murs et les "normaux" dormiront tranquilles. Le choix artistique de la présentation de cette oeuvre confine adroitement à nous faire sentir ce qu’est la "cage" que la société nous impose.

  • 28 juillet 2009, par Frédéric de Vençay

    Un nouveau "Orange mécanique" ? Même si beaucoup de ses choix stylistiques renvoient directement au film légendaire de Kubrick, "Bronson" ne propose jamais vraiment de discours sur la violence, ni de fulgurances psychologiques : simple uppercut, images fortes, portrait d’exception travaillé par une mise en scène inspirée et par un acteur d’une puissance rare. Un electrochoc, qui préfère les sens à l’esprit.

Votre avis

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?