Critique

CINÉMA

Fenêtre sur cour - Fiche Film

Le 16 juin 2013

  • MYTHOMANIAC 5 juin 2019
    Fenêtre sur cour - Fiche Film

    Alfred Hitchock, toujours à étudier le vice de ses contemporains (et surtout les siens), se penche sur la curiosité et le voyeurisme.
    Dans ce film, James Stewart est cloué chez lui avec une jambe dans le plâtre.
    L’ennuie le pousse, petit à petit, à observer ses voisins.
    Le maitre du suspens pimente, évidemment, ce petit jeu par une aventure où le sang froid sera de mise. C’est la sublime et pétillante Grace Kelly qui fait les frais de la situation.
    En plaçant le spectateur au point de vue de son héros, Hitchcock titille la curiosité et le voyeurisme dans un premier temps, avant de plonger le spectateur dans la frustration et l’angoisse.
    Mise en lumière par un décor pharaonique, cette oeuvre mérite toutes les attentions pour comprendre les ficelles de la mise en scène et de la gestion de la tension.
    Une oeuvre majeure, maintes fois imitée mais jamais égalée, même si son rythme est ancré dans son temps, elle se découvre et se redécouvre avec beaucoup de plaisir.

Votre avis

Votre note :
2 votes
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?