Critique

CINÉMA

L’heure du crime - La critique

C’est arrivé à 14H14 !

Le 5 août 2010

Un troublant premier film, mélange de thriller psychologique et de mélo froid, magnifiquement interprété par Ksenia Rappoport et Filippo Timi.

En VOD, SVOD ou Streaming

Galerie Photos

  • roger w 7 août 2010
    L’heure du crime - La critique

    100% d’accord avec la critique ci-dessus. Le scénario faussement complexe est brillamment mené à son terme tout en donnant lieu à de très belles séquences d’angoisse et de suspense. Grâce au jeu des acteurs, on reste scotché durant toute la projection en se demandant où le cinéaste veut nous emmener. Toutefois, le procédé est un brin artificiel et ne permet pas au métrage de se hisser au rang des oeuvres impérissables. En cet été pauvre en films de qualité, il faut quand même saisir l’occasion.

  • Norman06 8 août 2010
    L’heure du crime - La critique

    De beaux accents hitchcockiens pour ce polar au scénario surprenant, combinant suspense de manipulation et onirisme en hommage à Vertigo. Filmé avec inspiration et élégance, voici un thriller comme on en voit peu dans le cinéma italien.

  • Jujulcactus 21 août 2010
    L’heure du crime - La critique

    Rarement tenté par le cinéma italien, « L’heure du crime » marque peut-être un tourant ! Ce Giuseppe Capotondi est un réalisateur à suivre, car avec ce premier film il signe une oeuvre singulière mélant les genres avec brio : comédie, thriller, romantique, drame, même fantastique, le tout avec une caméra savamment maitrisée ! Beaucoup de zooms, de plans décentrés, des jeux de lumières, des effets dont il n’abuse pas et qui rendent ses images vraiment belles, accompagnées d’une BO réussie. Les deux acteurs sont eux aussi formidables, sublimés par cette caméra, mais ils s’imposent d’eux même par la profondeur de leurs personnages tourmentés (mention spéciale à Kseniya Rappoport qui mérite amplement ses récompenses). Quand au scénario, il nous oblige à nous remettre en questions, nous faire douter des intentions de chacuns, de contrer nos affirmations, de repositionnez nos pions, et encore et encore : on se sens perdu, parfois déçu à la suite d’indices, de révélations, et puis on reconstruit l’histoire dans sa petite tête, se reforge un avis sur les peronnages, Capotondi joue avec nous jusqu’à nous faire sursauter... C’est très fort ! Même si quelques détails restent en suspend (je ne vois toujours pas le lien avec les différents suicides par exemple...), le film est bien ficellé et reste toujours vraisemblable. Le rythme assez irrégulier peu dérouter ou au contraire stimuler, relativement lent (mais dans le bons sens) il s’accelère vivement par moment avant de retomber quelques minutes plus tard. Une bonne surprise venue d’Italie, qui révèle un futur grand réalisateur, et une formidable actrice. A expérimenter malgré la distribution limitée...

Votre avis

Votre note :
4 votes
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

aVoir-aLire.com, dont le contenu est produit bénévolement par une association culturelle à but non lucratif, respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. Après plusieurs décennies d’existence, des dizaines de milliers d’articles, et une évolution de notre équipe de rédacteurs, mais aussi des droits sur certains clichés repris sur notre plateforme, nous comptons sur la bienveillance et vigilance de chaque lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe. Ayez la gentillesse de contacter Frédéric Michel, rédacteur en chef, si certaines photographies ne sont pas ou ne sont plus utilisables, si les crédits doivent être modifiés ou ajoutés. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.