Critique

CINÉMA

Match point - la critique

Set et match

Le 25 janvier 2015

Un bijou d’audace, drôle et déchirant. Enthousiasmant.

Galerie photos

  • ragondin 27 octobre 2005
    Match point - la critique

    Merci Romain Levern de m’avoir donné envie de retourner voir un Woody Allen. C’était pas gagné vu les dernières daubes que ce cinéaste que j’adore, nous a pondu ces denriers temps.

  • ragondin 10 novembre 2005
    Match point - la critique

    Je suis donc allé voir Match POint et bien je ne le regrette pas ! Très très différents des autres Woody, ce film est palpitant ! Jonathan Rhys-Meyers et Scarlett Johansson sont parfaits.
    La fin est totalement inattendue et comme toujours le fil rouge frôle l’immoralité. Du grand Woody Allen, je suis (re)conquis !

  • cgaillardot 14 novembre 2005
    Match point - la critique

    Un film très réussi. Ce n’est pas un film comme on peut s’y attendre car Woody Allen nous surprend par un film très enlevé avec beaucoup de rebondissements, d’actions’ et on oublie dans ce film ses complaintes.
    A voir !

  • Mysterious31 20 novembre 2005
    Match point - la critique

    Un melange de sentiments en sortant de la salle et tout au long du film. Plein de rebondissements jusqu’au dernier moment, ce film est un bijou qui mérite largement la note maximale.
    Bravo Mr Woody Allen, merci pour ce très bon film.

  • ncha 21 novembre 2005
    Match point - la critique

    Un film joliment réalisé, à la fois parfois attendu et réservant quelques surprises. Une petite déception cependant, car cette dernière production rentre davantage dans les standards hollywoodiens et ressemble assez peu à ce à quoi Woody Allen nous avait habitués. Reste une très belle photographie de Londres et de la campagne anglaise et toujours une évolution psychologique intéressante du héros Chris Wilton . Epatante Emily Mortimer.

  • sebou 23 novembre 2005
    Match point - la critique

    J’ai beaucoup aimé ce film. Il faut avouer qu’à la base, je n’apprécie pas tellement les films à l’humour un peu intello de Woody Allen. Celui là est donc très différent de ces films habituels. Il s’agit d’une tragédie contemporaine et londonienne (magnifique photographie et décors !). Les 3 acteurs principaux sont fabuleux, en particulier Scarlett Johannson ! On suit avec intérêt l’ascension de ce jeune professeur de tennis reconverti dans le business. La fin ménage un suspense et une surprise ... que je ne vous dévoilerai pas ! Bref courez y !

  • clayre 24 novembre 2005
    Match point - la critique

    Pour moi, "match point" est decevant et n’est certainement pas le meilleur film de ces derniers temps !

    Naviguant sur le thème vu et revu de l’ascension sociale avec un personnage principal arriviste qui hésite entre amour et argent, Woody Allen nous donne à voir un film très convenu.

    Quoi de plus banal en effet qu’un fiancé attiré comme par hasard par la femme inaccessible de son futur beau-frère ? Notons au passage la référence très convenue au bien et au mal avec une femme brune que contrebalance la femme blonde angélique...

    Les personnages sont en outre très superficiels et le thème du tennis très absent (méritait-il ainsi de donner son titre au film ?)

    La fin du film est enfin des plus inattendue, mais presque superflue avec une dramatisation forcenée bien inutile je trouve... seul le côté immoral du héros qui échappe à la justice (mais peut-etre pas à sa conscience...)reste peut-etre le point le plus positif et le plus étonnant de ce film bien joué, il est vrai...

    Mais si loin d’un film comme "Mélinda et Mélinda" pour ne citer que celui là, au scénario-double si original !!

  • nemo 30 novembre 2005
    Match point - la critique

    Brillantissime !!!!!!
    Woody Allen, quel âge déjà ? se livre ici à un exercice de haute voltige, alliant rythme et sensualité en proposant un scénario qui va crescendo, totalement immoral et jouissif, même si les personnages sont pieds et poings liés à leur volonté de vivre jusqu’au bout et à quel prix pour certains, leur passion ou leur arrivisme social... Superbement City of London, une vitalité dans la réalisation qui fait oublier le ronronnement de ses films précédents..... Jubilatoire.....

  • kaiman 21 avril 2007
    Match point - la critique

    « queen »

    Pour paraphraser Forrest Gump, La vie, c’est comme un match de tennis, on sait jamais de quel côté du court la balle va tomber...

    Peinture de la haute société londonienne, « Match Point » se double d’une mécanique de précision diabolique. Le très ambitieux Chris Wilton, simple prof de tennis, rappelle « Bel Ami » de Maupassant, Chris usant de ses charmes pour gravir les échelons sociaux. Mais si la route vers les sommets est droite, la pente est forte comme l’aurait dit un certain Jean-Pierre Raffarin. La passion vient mettre son grain de sable dans la froide stratégie de l’arriviste, quand il s’éprend de la sculpturale Nola. Le choix de raison, le mariage avec une riche héritière, se fendille à cause d’une partie de tennis de table tout en allusions et en séduction. Le film bascule alors de la chronique de moeurs vers le drame...

    Excellent film de Woody Allen, Match Point est tenu de bout en bout grâce à une réalisation sobre, classique et efficace par un réalisateur au meilleur de sa forme. L’ambiance, nimbée d’airs d’opéra, nous plonge au cœur du sujet.

    Les acteurs joue juste, Jonathan Rhys-Meyers en tête. D’une inflexion, d’un haussement de sourcil, Docteur Jekyll devient Mister Hyde. La dernière scène campe à merveille cette dualité, le sourire grinçant de Chris Wilton traversé par le tourment et par une espèce de sadisme jubilatoire est glaçant.

    Scarlett Johansson gagne ses galons de sex-symbol avec sa moue mutine, son air de ne pas y toucher, sa grâce naturelle. Scarlett n’est pas une bimbo : elle a du charme, tout simplement.

    Matthew Goode joue un aristo convaincant. L’accent, la distinction, la retenue... cet acteur a les attitudes d’un certain Jeremy Irons. La classe, quoi !

    Emily Mortimer a le mauvais rôle, celle du pigeon roulé dans la farine. Pas facile mais Miss Mortimer s’en tire avec les honneurs !

    Le scénario est millimétré, chaque scène comportant un suspens, le cours de l’histoire pouvant basculer d’une minute à l’autre. Pourtant, rien d’haletant (ni mouvement de caméras frénétique ni musique suggestive) juste une partition machiavélique.

    Si la partition est belle, l’orchestration la transcende. Le parti pris de mis en scène audacieux - entre deux scènes successives, il peut s’écouler une minute ou neuf mois, sans indication de temps, mais des indices comme la naissance d’un bébé par exemple - renforce le suspens. Le réalisateur maîtrise l’intrigue mais aussi le temps. Il confisque nos repères et joue avec nos nerfs. Du grand art.

    Vous l’aurez compris, « Match Point » est un grand film. Peut-être le meilleur de Woody Allen.

  • Frédéric Mignard 16 novembre 2008
    Match point - la critique

    Allen se prend pour Chabrol et, en changeant de cadre géographique, se pose en globe-trotter des mentalités talentueux et tortueux. Carrière relancée !

Votre avis

Votre note :
12 votes
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?