Critique

CINÉMA

Claustrophobia - la critique du film

Sans voir la lumière du jour

Le 14 septembre 2015

Entre réinvestissement inventif du cinéma de genre et goût certain pour l’humour noir, ces courts métrages métaphoriques font le portrait glaçant des laissés-pour-compte de la société coréenne.

Galerie Photos

Votre avis

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?