1965

Furia à Bahia pour OSS 117 - la critique du film

Totalement kitsch, cet épisode de la saga OSS 117 se suit avec plaisir grâce...

Les quatre fils de Katie Elder - la critique

D’un joli classicisme, ce western efficace manque peut-être de personnalité...

Chut... chut, chère Charlotte - la critique du film

Avec ce film violent et excessif, Aldrich malmène des conventions et...

Embrasse-moi, idiot - La critique

Quand Wilder s’attaque au mythe de l’épouse américaine idéale...

Il Gaucho - la critique du film + le test Blu-ray

Malgré la fête permanente, Risi fait de ce voyage en Argentine une réflexion...

La solitude du coureur de fond - la critique

La difficile réinsertion d’un délinquant sportif. Un must du Free cinema et la...

Les prairies de l’honneur - la critique du film + le test DVD

Un western malin, au scénario ouvert, et porté par l’impeccable James...

Les Tontons farceurs - la critique

Lewis signe un film étrange, sorte de manifeste contestataire où les gags...

Tuer n’est pas jouer (1965) - la critique du film

Sur un pitch prometteur annonçant un thriller horrifique, cette série B de...

Histoire d’une prostituée - la critique du film et le test blu-ray

Plongée sans concession dans l’univers des prostituées de guerre, ce...

Sandra (Pâles étoiles de la Grande Ourse)

Le Lion d’or de Venise 1965 de retour en salles le 17 mai 2017.

Paris vu par - le test DVD

Inégal, forcément, ce film à sketchs est devenu un témoignage précieux.

Le masque de Fu Manchu - la critique du film

Ce premier film d’une saga comprenant cinq titres tente de manière maladroite...

Morituri - la critique du film

Classique film de guerre mâtiné d’espionnage, Morituri bénéficie d’une...

Break-up, érotisme et ballons rouges - la critique du film

Bien avant La Grande Bouffe, Marco Ferreri développait déjà l’un de ses plus...